Les 230 K classiques

Un peu d'histoire

Les deux prototypes de ces machines immatriculées 3101 et 3102 ont été mis en service en 1903 sur le réseau de l'EST. La série qui suivit, numérotée 3103 à 3280 constitua la plus grande série, la plus lourde et la plus puissante des 230 françaises, à tel point que l'EST préférait ses 230 capablent
de performances surprenantes face aux 231 de type Pacific. 

Cette série de machines est en fait divisée en 12 sous-séries car elles ont été construites par différents fabricants de 1906 à 1925 pour les dernières. Elles ont donc chacune des différences distinctives.  Les 130 premières machines sont accouplées à des tenders 22 m3 et seulement les 50 dernières furent équipées de la plateforme Mestre, qui permettait l'accouplement de tenders interchangeables TI 32 ou 35 m3. Les prototypes 3101 et 3102 ont été radiés en 1932.

Elles furent constamment améliorées pendant leurs premières années de service, beaucoup avaient reçu par exemple un réchauffeur Metcalfe. A partir de 1932, elles ont commencé à être "chapelonisées" par diverses améliorations des passages de vapeur et recevoir des équipements de réchauffage de la vapeur tels l'ACFI, le Worthington ou le Dabeg. Ces machines modifiées ont pris la numérotation 230 000 et non plus 3100 ou 3200.

A la création de la SNCF en 1938, les machines encore non modifiées ont pris la numérotation 1-230 J, tandis que celles modifiées prirent directement la numérotation 1-230 K. Les modifications plus ou moins allégées par rapport aux prescriptions de l'EST des 1-230 J se sont poursuivies jusqu'en 1947, date à laquelle elles sont toutes devenues des 1-230 K.

Elles ont parcouru pratiquement toutes les lignes de l'ancien réseau EST grâce à un poids pas trop élevé à l'essieu. On les voyait sur tous types de trains, du voyageur rapide aux trains marchandises. Les toutes dernières 1-230 K jetèrent les feux en 1965.

Le kit :

Après les 230K Fuel et les 230B, EST Modèles n'avait plus grand chose à faire pour faire les 230K Classiques.

Le kit reprend les caractéristiques des 230B, avec un tender motorisé par la mécanique EST Modèles. La carrosserie est en impression 3D d'une seule pièce. Le châssis de la machine se monte sans aucune soudure, tout est emboité, clipsé ou vissé y compris l'embiellage. La superstructure de la locomotive est imprimée en 3 D d'une seule pièce comprenant la chaudière, la cheminée, les dômes, les tuyauteries, le platelage, les couvre-roues, la cabine et l'aménagement de la cabine ; restent à mettre simplement les supports de rambardes et les rambardes fournies dans le kit.

Ce kit est à la porté des débutants un peu soigneux. La peinture s'effectue avec des bombes de peintures et les seules soudures à effectuer sont sur les prises de courant et sur les bornes du moteur (même si ce sont pâtés de soudure, ils sont invisibles quand la machine est finie !).

Les versions:

Les 230 K ont déjà fait l'objet de 2 reproductions par le passé et le présent. FULGUREX et DJH Model Loco repris par l'ami Christophe d'AMF87 en Modèle Loco France, toutes suivant le même schéma  avec petit tender 22m3 et machine à 3 dômes, avec gros tender 35m3 et machine 2 dômes. Pour éviter de doublonner, EST Modèles a choisi d'autres variantes parmi les 12 sous-séries existantes à l'origine et encore plus de variantes après-guerre.

1 - 230 EST avec sécheurs de vapeur de chaque côté du support de dôme, ce qui lui donne une silhouette très différente à l'avant. Descentes de vapeur directes du régulateur aux cylindres. 3 dômes pour la machine et tender 22m3. (immatriculations proposées dans le kit : 3131 et 3140)

2 - 230 EST machine à 2 dômes très rapprochés et tender 22m3 (immatriculations proposées dans le kit : 3223 et 3227)

3 - 1-230 J SNCF avec 2 dômes très rapprochés, tender 22m3 et injecteur Metcalfe. (immatriculations proposées : 230 J 159, 186 et 212)

4 - 1-230 K SNCF avec 2 dômes très rapprochés , tender 22m3, conduits vapeur inclinés conforme aux dernières machines ayant circulées dans les années 60 (immatriculations proposées : 230 K 168, 216 et 221

5 - 1-230 K SNCF avec 3 dômes, tender 22m3 et réchauffeur Worthington (immatriculations proposées : 230 K 142 et 128).

6 - 1-230 K SNCF avec 2 dômes, tender 22m3 et réchauffeur ACFI. (immatriculations proposées : 230 K 195 et 228).

Nota : la planche de décalque vous permet de modifier les immatriculations des machines et tenders à votre guise. Des numéros séparés chiffres par chiffres et lettres par lettres y sont inclus.
Par la suite, d'autres versions à moyens et gros tenders seront disponibles.

Réservations :
Les réservations sont ouvertes (voir ci-dessous). Mais attention, cette période de réservation qui donne le droit à une remise sur le prix de vente définitif va être très courte. Les photogravures et les décalques sont déjà commandés, tout le reste est déjà en stock. Fin de réservation tout début avril 2021
et livraison dans la foulée.